Revue de presse européenne : l’ échec du modèle français.

jeudi 10 novembre 2005
popularité : 2%

La presse européenne. Paris (AFP)

Les violences qui touchent depuis huit jours les banlieues pauvres de Paris illustrent l’échec du modèle social et d’intégration français à l’égard des populations d’origine africaine et magrébine, souvent victimes de discrimination, estime vendredi la presse européenne.

Le journal espagnol de centre -gauche El Pais estime que ces violences manifestent « un conflit d’intégration » pour des populations d’origine africaine et magrébine, souvent victimes de « discrimination institutionnalisée ».

Pour le quotidien libéral El Mundo, « les inégalités et le manque d’intégration » favorisent la violence, mais « un »Etat ne peut tolérer les attaques de vandalisme de ces groupes (...)organisés comme une guérilla urbaine« . »La tradition en France d’insister sans compromis sur l’identité française a rendu la vie difficile aux minorités ; bien qu’elles aient en théorie les mêmes droits que les autres citoyens (...°,elles souffrent en pratique d’une discrimination non-officielle face à l’emploi et au logement« , renchérit le journal britannique conservateur The Times. »Les émeutes de Paris ont porté atteinte à la tolérance et à l’harmonie sociale, mais aussi à l’establishment politique français" et notamment au ministre de l’intérieur Nicolas Sarkosy, accusé d’avoir attisé le feu avec des propos provocants,ajoute le journal.

Pour le quotidien économique néerlandais Het Financieele Dagblad, les banlieues françaises sont « des volcans qui entrent en éruption à peu près tous les 10 ans ».

En Italie, le journal économique ll SOLE-24 Ore compare la situation française avec celle de Los Angleles(Etats- Unis)ou « la réhabilitation des ghettos reste une promesse », et celle de Londres ou « après beaucoup de tensions, l’intégration est en voie d’amélioration ».

Pour lequotidien finlandais Hufvudstadsbladet, ces troubles ne sont pas le fait« de jeunes isolés » mais un cri « d’alerte de toute une génération d’enfants de l’immigration que la société française n’a pas intégrés ». « Quelle aubaine pour le terrorisme ! »,conclut l’éditorial du journal, qui titre : « Une vie sans avenir conduit aux troubles ».

Dans la même veine, le quotidien tchèque Dnes estime que ces évévénements « s’inscrivent sans nul doute dans le grand thème. Ou les musulmans de l’Europe se dirigent-ils ?,qui ne cesse de fasciner et d’inquiéter ».

« Les conséquences (des violences)risquent d’être catatrosphiques pour la France car chacun de cse jours de guerre jette de l’huile sur le feu des relations déjà tendues avec la société majoritaire », relève Dnes.

Le quotidien genevois Le Temps note, lui, que cette situation« est le fruit d’un long pourrissement dans lequel tous les gouvernements,de gauche comme de droite, ont une part de responsabilité » en France.

Ces émeutes ont en outre « caillassé » autant les ambitions de Nicolas Sarkosy, candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2007, que celles du Premier ministre Dominique de Villepin, selon le journal suisse.

« Nous pouvons voiur comment on aboutit à l’escalade d’un conflit en répondant à la violence par la force », dit l’experte danoise Susanne Branner Jespersen du Centre de recherches sur la jeunesse au quotidiendanois Berlingske Tindende(conservateur).

« Le gouvernement français a raison de dire que la ligne dure n’est pas suffisante », commente un éditorial du quotidien de référence suédois Dagens Nyeeter. Mais « malheureusement le gouvernement français (...) a du mal à voir que la solution à long terme est une économie plus libre qui peut donner plus de croissance » et donc plus d’emploi.

Pour le quotidien autrichien Der Standard(centre gauche),« les autre pays européens doivent prendre au sérieux la leçon française et s’efforcer au maximum d’intégrer les immigrés, pour ne pas apporter d’eau au moulin des populistes et surtout maintenir la cohésion pacifique de la société ».


Linsay



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur