CORÉE : QUI MENACE QUI ?

lundi 15 février 2016
par  ANC
popularité : 2%

Comme le dit l’ANC dans son communiqué ci-dessous, on peut avoir sur « les dirigeants nord- coréens et leur mode de gouvernement des avis différents » il n’en reste pas moins vrai que là n’est pas la question dans les événements actuels. La question c’est celle d’un impérialisme surarmé qui s’arroge le droit de gouverner le monde et de mettre au pas ceux qui ne vont pas dans son sens. La carte mondiale des puissances nucléaires (source Wikipedia) est édifiante de ce point de vue.

COMMUNIQUÉ ANC.

CORÉE : QUI MENACE QUI ?

Le 7 fevrier 2016, la Corée du Nord, qui s’obstine à se réclamer du communisme, malgré les discours moqueurs et haineux des Puissances occidentales, a réussi à placer en orbite un satellite de télécommunications, grâce à un tir de fusée, comme l’ont fait de nombreux pays industriels.
Aussitôt, les dirigeants des Etats-Unis et leurs alliés, dont le Président Hollande, ont condamné ce succès industriel et militaire, et les journalistes de nos télévisions leur ont emboîté le pas, en dénonçant aux Francais « une nouvelle provocation de la Corée de Nord contre la Communauté internationale ». Un journaliste anonyme de L’Humanite a cru bon de se joindre à la meute en titrant le 8 fevrier un entrefilet « nouvelle gesticulation de Pyong- Yang ». Ils se sont ainsi faits les porte-paroles de l’Imperialisme des USA et de l’Occident, au lieu d’accomplir leur mission qui est d’informer objectivement les citoyens de la réalité.

On peut avoir sur les dirigeants nord- coréens et leur mode de gouvernement des avis différents.
On n’a pas le droit d’oublier que le choix de ces dirigeants et de leurs pratiques politiques ne relèvent en aucun cas de Messieurs Obama, Hollande, ou des médias français, mais exclusivement des citoyens de Corée du Nord (comme ceux de Syrie ne relèvent que des Syriens)

La petite Corée du Nord ( à peine 25 millions d’habitants parmi plusieurs milliards d’Asiatiques ),est dirigée par les lointains héritiers des Patriotes qui ont lutté autrefois contre les occupants fascistes japonais, alors que les USA ont remis en selle en Corée du Sud les anticommunistes qui avaient collaboré avec eux. Les dirigeants de Pyong-Yang sont persuadés que seules ses capacités militaires ont évité à leur pays d’être envahi par les Armées occidentales, et annexé par la Corée du Sud, comme la RDA l’a été par l’Allemagne de l’Ouest capitaliste.

La Corée du Nord est en effet encerclée militairement par une coalition puissante dirigée par les États- Unis, première puissance guerrière du monde, qui a des bases au Japon ( 140 millions d’habitants, dirigés par le Conservateur Abe, nostalgique des criminels de guerre nippons ), aux Philippines ( 100 millions d’habitants ), à Taïwan ( 25 millions d’habitants ), et en Corée du Sud ( 50 millions d’habitants ), où les syndicalistes et les démocrates partisans de la réunification négociée du pays sont réprimés et emprisonnés.

Les armées états-uniennes et sud-coréennes organisent des manœuvres militaires menaçantes, et un système de missiles va être déployé autour de la Corée du Nord.
Cette situation d’encerclement impérialiste est une menace pour la paix mondiale, autant que les interventions guerrières occidentales au Moyen Orient, en Europe ou en Afrique par le biais de l’OTAN. Les citoyens français doivent en être informés.

Paris le 15 février



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur