Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

Dispersez-moi ces pauvres qui risquent de gâcher la fête !

lundi 23 juillet 2012
popularité : 4%

En plus d’un dispositif de "sécurité" sans précédent le pouvoir britannique vide la ville de ces pauvres qui ternissent la fête sans perler du fait qu’ils sont peut être dangereux. C’est bien connu dans chaque pauvre il y a un terroriste qui sommeille...

Une nouvelle expression peu ragoûtante a fait son apparition dans la presse : "zone de dispersion". Il s’agit, en d’autres termes, du périmètre qui doit être débarrassé de la populace autour du site olympique. Rappelez-vous. Quand les Chinois en ont fait autant à Pékin, entre les cruelles expulsions des sans-abri, repoussés dans les faubourgs de la ville, les démolitions d’immeubles à loyer modéré et l’évacuation des petits vendeurs de rue, des bordels et des travailleurs migrants, quelle indignation chez nous ! Serait-ce la fameuse histoire de la paille et de la poutre ?

Les travaux de déblaiement de notre site olympique sont tout à la fois minutieux et menés à grande échelle. Vagabonds, indigents, miséreux sont évacués - ainsi que leurs logements, jardins ouvriers et étals de marché. Les maisons de tolérance sont inspectées de la cave au grenier, les jeunes en sweat à capuche se font arrêter, l’amarrage des péniches sur la Lea, une rivière voisine, est passé de 600 à 7 000 livres par an [de 760 à 8 900 euros], et les abribus ont été dotés de nouveaux bancs sur lesquels il est impossible de dormir. Pendant ce temps, nos télés vont nous montrer des Olympiades étincelantes : cascades d’or, torches dorées, médaillés d’or, foules argentées. Avec un espoir : qu’il n’y ait pas un iota de saleté ni un seul sous-homme pour heurter les regards dans Londres fin juillet.

C’est certain, le grand ménage ne sera pas facile. Laissez-moi vous faire une suggestion : si quelques-uns de ces pauvres disgracieux osent encore se montrer en août, qu’on les enchaîne les uns aux autres comme des forçats, vêtus de débardeurs marron et de shorts beiges, et qu’on leur fasse ramasser les détritus et décoller les chewing-gums des trottoirs aux petites heures du jour, afin que les touristes puissent s’éveiller dans une ville aussi immaculée que les idylliques plages de sable doré des mers du Sud.

Puis, à la faveur de la nuit, des bus pourraient convoyer jusqu’à la côte les ramasseurs de détritus, qui rejoindraient quelque prison flottante amarrée au large d’un coin bien isolé du littoral. Toute tentative d’évasion serait facilement repérée par d’importants services de sécurité. Et le candidat à l’évasion serait... dispersé.

Par Michele Hanson source The Guardian le 19/07/2012

Transmis par Linsay


Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

Commentaires

Annonces

Abonnez-vous, soutenez Rouge Midi


Brèves

17 juin - Netanyahou l’apprenti sorcier.

La dis­pa­rition mys­té­rieuse de trois jeunes colons au soir du 12 juin aux alen­tours du bloc (...)

25 avril - L’U.E n’est pas l’avenir de la France.

Pierre Laval a dit beaucoup de choses au cours de sa longue vie politique. Presque toutes ont (...)

2 mars - ENFIN ! Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré

Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré Le combattant antiterroriste (...)

10 janvier - SMCM de Marseille : Victoire d’une lutte exemplaire

Les sirènes des navires n’ont peut-être pas retenti dans les ports de Corse et de (...)

12 décembre 2013 - Palestine : Ça bouge en Europe. Que fait la France ?

Il y a un mois le Pré­sident de l’AFPS adressait une lettre au Premier Ministre pour lui (...)

18 novembre 2013 - Lettre ouverture de Taoufiq Tahani, président de l’AFPS, à François Hollande

Monsieur le Président de la République, Vous vous rendez ces jours-​​ci en Israël (...)

17 octobre 2013 - Rencontre du CRIF avec le Parti Communiste

Le CRIF, cette officine communautariste qui soutient l’occupation et tous les dirigeants (...)

23 septembre 2013 - La France humiliée par l’armée israélienne d’occupation

Des diplo­mates euro­péens ont été mal­menés le 20 sep­tembre, à Khirbet al Makhoul dans la (...)

22 septembre 2013 - Maroc : la voiture du 1er ministre bloquée par les chômeurs

Maroc. Le premier ministre Benkirane bloqué par les diplômés chômeurs Benkirane sauvé par la (...)

30 juillet 2013 - Justice : La taxe de 35 euros enfin supprimée

Communiqué de la CGT L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par (...)