Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

PLUS que quelques jours pour en faire l’évènement d’ESPOIR de ce début d’ETE 2012.

mercredi 6 juin 2012
popularité : 2%

TROIS ANS déjà..

Qui, à l’époque aurait parié, malgré l’enthousiasme militants des »pionniers » de cette expérience que nous serions en capacité, ce mois de Juin 2012 d’aborder les Troisièmes Rencontres avec une perspective permettant d’entrevoir de possibles progrès notables dans ce qui nous anime depuis le début ?

Débordons-nous de trop d’optimisme en élaborant l’Invitation, qu’on peut lire sur ce site et retrouver chez nos Amis qui partagent avec nous le souci de tout faire pour rassembler a FORCE communiste
Il était dans l’Invitation-pour les rencontres, consultable sur le site.

Au moment où se tiendront les rencontres, quel que soit le résultat des présidentielles et des législatives, le besoin et la nécessité de mettre en commun et confronter leurs analyses politiques, pratiques et expériences de terrain seront vitaux pour de nombreux communistes, par-delà leur appartenance à des organisations ou leur isolement

Pour avancer ensemble, redéfinir les repères qu’impose la lutte des classes, dégager des axes et choix politiques et économiques novateurs, réfléchir à une « coordination permanente » qui permette de soutenir et renforcer les luttes existantes et la solidarité internationale, constituer – dans le respect d’engagement partisan de certains - une force communiste rassemblée, visible et crédible, qui puisse peser face à la terrible régression sociale et au danger de conflits internationaux que le capitalisme engendre.

Notons pour mémoire que le besoin de confrontation fraternelle dans la diversité, les initiatives pour forger de la « coordination souple » permettant que les idées toujours aussi jeunes du COMMUNISME soient au cœur de la Lutte de classe dans notre Pays, ne datent pas d’hier..

On me permettra d’en relever deux. ;

En 2008, un certain nombre d’entre nous signaient un APPEL pour les ASSISES du COMMUNISME dont chacun mesure qu’aujourd’hui il reste actuel..

DEUX courts extraits :

Plus que jamais, il est indispensable d’offrir une perspective à l’espoir que l’on sent poindre dans les multiples échanges qu’entretiennent les militants communistes avec la population dans leurs villes et leurs villages , avec les salariés sur leurs lieux de travail .

Et :

Nous suggérons que ces rencontres rassemblent, dans une libre confrontation et sans exclusive, un maximum de militants et de citoyens de diverses sensibilités, aux côtés d’intellectuels, de scientifiques, d’élus et de représentants du mouvement social et associatif.

Tous ceux qui se réclament ou non du communisme y seraient les bienvenus car la diversité des approches est autant de possibilités d’enrichissement, aucun tabou ne devant constituer un préalable à ce vaste échange.

Plus récemment, à VENISSIEUX, nous étions plusieurs dizaines à réfléchir et à tomber d’accord sur la conclusion suivante

La rencontre s’est conclue sur la validation du programme de travail avec comme prochaine étape la rencontre de Marseille. Elle sera l’occasion de lancer, avec un texte, le projet d’assises pour marquer l’ambition d’une expression commune de fonds, d’un outil de construction de nouveaux rapports à l’échelle nationale entre les forces communistes. Le contenu reste à travailler mais devrait bien sûr aborder les questions économiques, de l’UE, de l’Euro, la réponse au fascisme pour gagner la bataille d’une réponse communiste à la concurrence, à la solidarité, aux droits sociaux, la situation internationale et les risques de guerre en même temps que la réalité des rapports de force…

On le voit, MARSEILLE 2012 peut être un grand cru

Nous sommes dans une période où les contradictions surgissent, parfois interloquent, voire déstabilisent, tant nous n’avons pas toujours eu, globalement, la démarche authentiquement marxiste consistant à ne jamais perdre de vue que ce sont « les MASSES qui font l’Histoire.. » Avec le besoin certes de l’expérience militante, sans flatter la spontanéité, en ne lâchant jamais sur les "fondamentaux marxistes ».

Mais aussi, avec l’humilité de ceux qui savent qu’il ne sert à rien d’ « avoir raison » si l’on n’est pas compris et soutenu par un large mouvement populaire qui n’entend pas être soumis au « Fais nous confiance »..remplaçant un « Tous ensemble de décisions et maitrise des processus de Luttes et de formes d’organisation du courant révolutionnaire.

Une séquence électorale s’achève : Des camarades y ont pris part différemment, parfois en polémiquant.
Cela n’a rien de dérangeant pour "travailler ensemble " sur le FUTUR.

Lorsque nous ouvrirons les RENCONTRES par la célébration des 50 ans de l’indépendance de nos frères algériens, comment ne pas faire le lien avec le fait qu’un demi-siècle de résistances au néocolonialisme, à la volonté du Capital de maintenir les anciennes colonies dans une surexploitation basée sur le bâillon plaqué sur les aux aspirations légitimes à VIVRE LIBRES…, aura entrainé un séisme certes d’aspects complexes et contradictoires, mais qui constitue une victoire contre toutes les tyrannies.

Comment, au bord de la Méditerranée, pourrions-nous évoquer l’avenir de la Lutte des classes en France, sans évoquer les formes multiples de contre-attaque populaire en GRECE, en Espagne, en Italie ?

Partout, et là aussi avec des formes inédites de « tous ensemble ». le Capitalisme est en échec.

Il pensait que son « bouclier supranational » européen , ses structures visant, depuis le Traité de ROME à briser les repères d’indépendance nationale, de souveraineté populaire permettrait que la résignation, accompagne l’AUSTERITE meurtrière, que dans sa CRISE SYSTEMIQUE GLOBALE, le Capital se DOIT d’imposer aux travailleurs, à la jeunesse, aux forces vives seules créatrices de richesses pillées. .

Athènes était un laboratoire pour marteler que "rien ne pourrait modifier une "fatalité du malheur"...

Pour mieux nous isoler, dans chaque pays, et notamment pour tenter de mettre à genoux la CLASSE ouvrière et le peuple de France, héritiers de Babeuf, de la Commune de Paris, du CNR et de mai 68..

Celle que Ferrat baptisa »Ma France » c’est celle des FRALIB.

.Lesquels, en ce début juillet n’auront pas besoin de longs discours pour partager le sentiment d’espoir que, si CHE GUEVARA est à sa place sur leur drapeau CGT.., ils sont, ces travailleurs têtus, de ceux qui donnent raison à Victor HUGO..rappellant que
« Ceux qui VIVENT ce sont ceux qui LUTTENT »

C’est dans cet aiguisement sans précédent de la guerre des Classes que nous allons nous retrouver début juillet.

C’est dire notre responsabilité, le besoin pour toutes celles et ceux qui pourront se rendre « libres » en ce début JUILLET…..de venir débattre de LIBERATION…

Alain Chancogne


Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

Documents joints

Invitation et fiche d'inscription
Invitation et fiche d'inscription

Commentaires

Annonces

Abonnez-vous, soutenez Rouge Midi


Brèves

17 juin - Netanyahou l’apprenti sorcier.

La dis­pa­rition mys­té­rieuse de trois jeunes colons au soir du 12 juin aux alen­tours du bloc (...)

25 avril - L’U.E n’est pas l’avenir de la France.

Pierre Laval a dit beaucoup de choses au cours de sa longue vie politique. Presque toutes ont (...)

2 mars - ENFIN ! Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré

Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré Le combattant antiterroriste (...)

10 janvier - SMCM de Marseille : Victoire d’une lutte exemplaire

Les sirènes des navires n’ont peut-être pas retenti dans les ports de Corse et de (...)

12 décembre 2013 - Palestine : Ça bouge en Europe. Que fait la France ?

Il y a un mois le Pré­sident de l’AFPS adressait une lettre au Premier Ministre pour lui (...)

18 novembre 2013 - Lettre ouverture de Taoufiq Tahani, président de l’AFPS, à François Hollande

Monsieur le Président de la République, Vous vous rendez ces jours-​​ci en Israël (...)

17 octobre 2013 - Rencontre du CRIF avec le Parti Communiste

Le CRIF, cette officine communautariste qui soutient l’occupation et tous les dirigeants (...)

23 septembre 2013 - La France humiliée par l’armée israélienne d’occupation

Des diplo­mates euro­péens ont été mal­menés le 20 sep­tembre, à Khirbet al Makhoul dans la (...)

22 septembre 2013 - Maroc : la voiture du 1er ministre bloquée par les chômeurs

Maroc. Le premier ministre Benkirane bloqué par les diplômés chômeurs Benkirane sauvé par la (...)

30 juillet 2013 - Justice : La taxe de 35 euros enfin supprimée

Communiqué de la CGT L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par (...)