Le choc des mots

mardi 8 juillet 2008
popularité : 2%

La bande des trois exulte ! Pour fêter leurs nombreuses victoires dans la guerre du sens qu’ils espèrent gagner bientôt, ils se mettent en short et se préparent à un footing revigorant !

Ils se chamaillent gentiment pour savoir qui a remporté la première bataille, ou la bataille décisive.

« Moi ! » dit Bernard « avec ingérence, on ne parle plus de guerre mais d’ingérence humanitaire » !

Nicolas proteste en nouant ses lacets : « J’ai transformé en victoire démocratique l’impuissance et la désorientation d’une majorité de Français, en courage la débâcle de l’opposition, en crise des valeurs la révolte de mai 68 et en émeute la rébellion des banlieues ».

La joyeuse bande en est maintenant à son troisième tour de parc et Brice n’a toujours pas dit un mot !

Bernard et Nicolas ne cessent de se disputer la première place « Intervention militaire et plus guerre » !
« Révolution, modernité, efficacité en lieu et place de recul social, de casse des droits, réaction violente et radicale et en plus j’ai fait triompher le terme archaïsme contre résistance et lutte pour une justice sociale, j’ai transformé gréviste en preneur d’otages et fonctionnaire en privilégié ».
« Et moi guerre des pauvres en lutte antiterroriste  ».

Nicolas proteste : "OK, mais tu n’es pas le seul, on t’a bien aidé avec Georges Bush et Tony Blair"

Là, Brice n’en peut plus ! Il rattrape ses camarades et dans le peu de souffle qu’il lui reste leur lance : « Retenus pour incarcérés, fugues pour évasion de centre de rétention, reconduite au lieu d’expulsion, contrôles sanitaires à la place de rafles, opération policière d’envergure pour guerre des pauvres, immigration choisie pour esclavagisme moderne » ! Mais il s’effondre, la respiration coupée. Il les regarde partir en pensant :" Courez, courez, parlez, parlez, montrez-vous, brillez, on verra bien qui arrivera le premier à remplir son contrat, à faire son chiffre ! Je rentre dans ma tanière, je préfère l’ombre à la lumière, le poids des chiffres pour soutenir le choc des mots : à chacun ses armes !".

Bernard et Nicolas pouffent : « Il a oublié sa plus belle victoire : délit de solidarité ! Pourtant cet oxymore est un véritable coup de maître » !

Leur éclat de rire lance des poignards dans la clarté du soleil couchant.
La France frissonne et se calfeutre pour une nuit de plus où le gel durcira la terre.



Commentaires

Logo de Le Gloahec
samedi 26 juillet 2008 à 10h16 - par  Le Gloahec
Logo de <span class=BENBARA Abdallah" />
mercredi 9 juillet 2008 à 09h45 - par  BENBARA Abdallah
Logo de <span class=BENBARA Abdallah" />
mardi 8 juillet 2008 à 15h51 - par  BENBARA Abdallah

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur