Déconnages immédiats.

mercredi 2 mai 2007
popularité : 2%

Comment faire pour écoeurer à coup sûr ses salariés, par surcroît dans une branche industrielle phare supposée porter le renom français sur toute la planète ?

La recette n’est pas simple, mais Airbus peut quasiment en déposer le brevet.

Tout d’abord, assurez un pont d’or (de l’ordre de 8 millions d’euros) à un patron maison assez négligent pour ne pas voir venir ou ignorer les gros pépins, assez vigilant tout de même pour vendre au bon moment, c’est à dire au prix le plus fort, ses propres actions.

Annoncez ensuite, ou à peu près en même temps, un grand plan de suppressions d’emplois ( 10 000 dans les trois ans, en France même), faîtes le sourd à l’évocation d’augmentations de salaires, alors même que les salariés sont contraints, pour augmenter les cadences, à faire des heures sup’, puis respirez un grand coup.

Le résultat n’est sûrement pas mauvais, il peut sûrement être peaufiné, compte tenu d’une persistante ardeur au boulot de la base.

Annoncez ensuite qu’il n’y aura pas d’intéressement aux bénéfices cette année, et dans la foulée faîtes savoir qu’en 2007 la participation par employé ne dépassera pas en moyenne les 5 euros ( la moitié d’une place de cinéma, un demi-film, si l’on préfère).

A ce point de pression, ne restent plus que deux ou trois points de détail à régler.

Si jamais vous êtes tout de même contraint, par une relative agitation syndicale, d’ouvrir des négociations salariales (ce sera le cas à partir de ce jeudi), ne vous engagez jamais imprudemment.

Une relative pudeur, un souci de ne pas injurier l’avenir pourraient par exemple vous inciter à promettre que les actionnaires seront soumis au même régime maigreur que les salariés.

Pas de panique : ce point crucial ne sera tranché que ce vendredi 4 mai (« Le Monde », 29-30/4).

Et, en tout état de cause, répétez qu’en France le travail, le mérite et l’ardeur doivent être récompensés, et d’abord par ceux qui se lèvent tôt.

A défaut de vous faire des copains, vous serez, au moins, dans un certain air du temps...

Article de P.L, dans le Canard enchaîné du 02/05/2007

Transmis par Linsay



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur