Ils sont inquiets

vendredi 26 janvier 2007
par  Charles Hoareau
popularité : 2%

Vous n’allez pas à Davos ?

Dommage vous les auriez peut être rassurés les 2 400 participants, venus de 90 pays : présidents d’organisations internationales (OMC, Unicef, Banque mondiale...), d’organisations non gouvernementales (Oxfam, Amnesty...), les 24 chefs d’Etat ou premiers ministres, 300 des PDG des 500 plus grandes firmes mondiales...car voyez vous ils sont inquiets. Et la presse internationale de prendre le monde à témoin de cette inquiétude comme pour nous demander de venir au secours de « l’élite mondiale » qui se décarcasse chaque jour pour que le monde aille bien...et ça n’a pas l’air de marcher.

Ça alors ! Et nous qui pensions que la mondialisation capitaliste était une réussite, qu’il fallait en finir avec les égoïsmes nationaux et les rêves gauchistes du 20e siècle !
Nous qui criions Vive l’Europe !
Vive la libre circulation des marchandises et des capitaux dans le monde ! (pas des hommes soyons raisonnables...) : on se seraient trompés ?

Il y a de quoi se poser la question à lire les commentateurs avisés des milieux autorisés, autrement dit ceux qui s’autorisent à donner un avis sur des phénomènes que bien sûr nous ne comprenons pas. Jugez en vous mêmes :

« Un monde schizophrénique nous fait face. Il est de plus en plus complexe et de plus en plus difficile à comprendre. Bien et mal se mêlent, richesse et pauvreté, croissance et excès, excellence et inégalités.... » Klaus Schwab fondateur du Forum économique mondial de Davos. Signe des temps : cette année, pas de paillettes au programme, ni de Sharon Stone faisant campagne dans les alpages. Schwab annonce qu’aucune star hollywoodienne n’a été invitée !!! L’inquiétude on vous dit...

« Le monde postcommuniste n’est pas la douce vallée du bonheur. Le capitalisme a vaincu, mais il porte en lui les germes de sa contestation. » (alors ça il fallait l’écrire !) Le Monde qui au passage regrette que les candidats à l’élection présidentielle française n’aient pas fait le voyage. [1]

« Les disparités et les inégalités sans cesse plus grandes seront au menu. Le nombre des gagnants de la mondialisation reste limité. C’est plutôt le nombre de ceux qui en souffrent qui s’accroît dans tous les pays. » Deccan Herald (quotidien indien)

Le pire c’est que cette inquiétude gagne même les plus purs. Ainsi le très libéral The Economist : « La grogne des cols bleus en Occident aurait gagné les cols blancs. Cette classe moyenne, qui se croyait autrefois protégée, voit aujourd’hui la délocalisation des postes à matière grise vers les pays où la main-d’Å“uvre est à prix modique. » Et de poursuivre en constatant que le malaise gagne même les politiques.

Aucun pays n’échappe à l’angoisse. Le Japon s’inquiète de l’augmentation des inégalités, de la stagnation des salaires et des suppressions d’emplois en raison de délocalisations vers la Chine.

Même les maîtres du monde. Aux Etats-Unis un sondage vient de démontrer que si les Américains soutiennent toujours le commerce international, plus de la moitié d’entre eux souhaitent tout de même protéger de la concurrence étrangère les entreprises du pays, même si cela doit ralentir la croissance....

Les membres de l’Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN, dont les membres sont le Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, le Myanmar, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam), très performants durant les années 1980, sont eux aussi très exposés aux effets pervers de la mondialisation, selon le Daily Times pakistanais. "Peut-être le temps est-il venu de poser la douloureuse question de savoir si une économie intégrée à l’échelle de la planète profite aux économies du Sud, ou s’il ne vaudrait pas mieux à long terme, pour les économies les plus petites et les plus faibles du Sud, de se retirer de cette lutte à mort ?"

Davos repaire de marxistes ? Là est la question...


[1On se demande tout de même si c’est bien raisonnable de les inquiéter davantage avec tout ce qu’ils ont déjà à faire ici entre l’espionnage de leurs adversaires et la lutte pour la libération du Québec...



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur