En attaquant Cédric LIECHTI la direction de GRDF ne se trompe pas de cible !

mardi 1er décembre 2020
par  ANC
popularité : 17%

On l’a appris dans le week-end, la direction de GRDF a décidé de porter plainte contre Cédric LIECHTI secrétaire général du syndicat CGT énergie Paris.
Pour une direction qui n’a qu’un but, rentabiliser au sens capitaliste du terme ce qui devrait être un service public aux mains de la nation, l’attaque et la cible sont logiques.

En effet la CGT et plus particulièrement la CGT énergie Paris, son secrétaire général en tête, ne cessent de mener la lutte contre tous les projets plus destructeurs les uns que les autres qui finiraient s’ils aboutissaient à transformer l’énergie en produit de luxe et jeter aux poubelles de l’histoire le droit à l’énergie.

Un droit à l’énergie revendiqué si justement par celles et ceux qui n’acceptent pas les privatisations et les attaques incessantes qui ont pour effet de faire basculer un nombre croissant de familles, en cette période de crise dans la précarité énergétique.

La direction de GRDF voulant avancer « en marche » forcée, elle tape sur tous les clous qui dépassent…

Comme il y a quelques mois, dans la même filière énergie, la direction avait voulu s’en prendre à la direction syndicale CGT de l’entreprise, prélude à sa volonté de fermer la centrale de Gardanne, fermeture contre laquelle l’ANC fait signer la carte pétition La centrale a de l’avenir

Ce faisant qu’espère-t-elle ? Faire reculer le syndicat de l’énergie et les personnels qui lui font confiance ?
Si l’histoire de la CGT ne lui suffit pas, la réponse du syndicat ci-dessous montre assez qu’elle fait fausse route.

La CGT de l’énergie ne lâchera pas un pouce de terrain sur ce combat qui concerne toute la population de France. Dans ce combat le syndicat et son secrétaire général peuvent être assurés non seulement du soutien mais aussi des propositions de l’ANC dont Cédric est membre de la direction nationale.

Cela ne peut constituer pour nous qu’une raison supplémentaire de notre engagement.

*******************

M. le Directeur Exécutif GRDF 6, rue Condorcet 75009 Paris

Paris, le 26 novembre 2020.
.
Objet : réponse à votre courrier

Monsieur, nous venons de recevoir par recommandé à notre syndicat, un courrier signé par vous-même, mais non daté, auquel il convient de répondre, tant son contenu est mensonger et discriminatoire.

Vous affirmez que notre syndicat CGT Energie Paris n’est pas un interlocuteur habilité à intervenir ou à dialoguer avec la direction de GRDF.
Faut-il vous rappeler, que concernant la CGT, tous les élus intervenants à GRDF sont mandatés et désignés par leurs syndicats territoriaux, dont le syndicat CGT Energie Paris, nos statuts déposés en mairie sont tout à fait clairs sur ce point.

Nous nous étonnons, que vous puissiez affirmer que nous ne sommes pas des interlocuteurs des directions de GRDF, alors même que nos élus et/ou mandatés syndicaux ou sociaux, dont le secrétaire général CGT Energie Paris, sont vos interlocuteurs sur un certain nombre de dossiers ; nous en possédons plusieurs preuves.

D’autre part, ne vous en déplaise, le fait que notre syndicat communique sur un certain nombre de sujets et d’actions syndicales par voie de tracts, est du ressort de l’organisation interne à la CGT, et le patronat n’a pas encore le droit de contrôler le contenu des tracts syndicaux.
En outre, vous indiquez que plusieurs mouvements sociaux ont eu lieu ces dernières semaines ayant engendré de graves dégradations.
Mais de quoi parlez-vous monsieur ?

Il n’y a eu aucune dégradation lors des différentes actions ces dernières semaines, en Ile de France ou à Paris.
D’ailleurs, les différentes grèves intervenues sur les sites franciliens ces dernières semaines, sont le fruit de la volonté d’agents non syndiqués ou syndiqués dans les différents syndicats territoriaux CGT d’Ile de France.

De plus, vous reprochez à Cédric Liechti "d’avoir participé activement à ces évènements et avoir été présent, sans justification ou autorisation".
Nous vous rappelons que Cédric Liechti est mandaté par la CGT à la coordination régionale CGT IDF ;
Cédric Liechti est un élu de la CMCAS Paris, membre du conseil d’administration et vice-président de l’organisme.

A ce titre, il est un élu représentatif de tous les agents GRDF de Paris, et tous les sites GRDF de la capitale, dont Condorcet, qui font partie du périmètre de la CMCAS Paris et abritent en leur sein, des locaux (slv) dépendants de la CMCAS Paris.
A la lecture de votre écrit, vous remettez donc en cause la libre circulation d’un élu (Cédric Liechti) sur des sites dont il est un représentant démocratiquement élu.

Cédric Liechti est secrétaire général du syndicat CGT Energie Paris et voilà ce que dit l’article 1 des statuts de notre syndicat :
"Le syndicat CGT Energie Paris recueille l’adhésion de tous les salariés, des entreprises du secteur de l’énergie de la branche des IEG à Paris, y compris le personnel de même nature géré administrativement par ces entreprises ainsi que les agents en inactivité de service et les pensionnés dépendant de la CMCAS Paris et ce, quelque soient leur statut, la nature ou la durée de leur contrat de travail."

Il est donc normal que lorsque des syndiqués CGT Paris, qu’ils soient gaziers ou électriciens, décident collectivement d’actions, le représentant légal de leur syndicat soit présent.

Cela peut effectivement vous étonner, car côté patronal, lorsque monsieur Sauvage met en place par exemple, des primes Covid discriminatoires pour seulement 20% des agents, il ne vient jamais en première ligne s’expliquer devant le personnel.
C’est pourquoi nous continuerons à assumer nos mandats sociaux et syndicaux et défendre les intérêts des travailleuses et travailleurs de l’énergie et du service public.



Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur